Localise Music

Si vous cherchez le site d’un artiste, d’un groupe de musique sur le net vous le trouverez assez rapidement. Si vous cherchez un style musical vous trouverez aussi assez rapidement des sites traitant des styles de musiques, avec Wikipédia bien souvent en premier lien proposé par les moteurs de recherche (Google, Qwant, DuckDuckGo, etc...). Mais si vous cherchez les sites des artistes qui jouent dans tel ou tel style, cela sera moins évident. Vous aurez Wikipédia, mais il vous faudra aller de page en page, en commençant par le style puis la page des artistes avec ce style puis le lien vers cet artiste puis en cliquant sur le lien renvoyant sur le site du groupe s’il est référencé. Non seulement la navigation sera un peu longue, mais une fois que vous serez sur la page de l’artiste, pour visiter d’autres sites d’artistes dans ce style, il vous faudra revenir en arrière, ou si vous avez penser à rester sur la page du style musical et en faisant clique droit pour ouvrir le menu sur lequel vous pouvez cliquer sur « Ouvrir le lien dans un nouvel onglet », puis enfin aller sur la page de l’artiste, il vous faudra tout de même revenir sur l’onglet précédent, aller sur la page d’un autre artiste et enfin cliquer sur le lien renvoyant sur le site de cet artiste. Rien que de vous décrire le processus, ça m’a épuisé !

Bref, non seulement pour pouvoir naviguer plus rapidement mais aussi pour promouvoir une relation direct entre les artistes et le public Music Park propose une service, gratuit, simple et rapide pour trouver sur le net les sites des artistes présents sur le net, à conditions que ceux-ci y soient référencés, soit par eux-mêmes, soit par le public lui-même. Ce service se trouve à l’adresse https://localisemusic.com (service dont l’association espère pouvoir proposer dans le plus grand nombre de langues possibles (1)).

Si Localise Music, nom de domaine qui exprime la fonction du site : « localiser la musique », en anglais « localise music », permet pour le public une recherche rapide et assez fine suivant les styles de musique mais aussi avec d’autres critères comme le type d’artiste (artiste solo, groupe, orchestre, fanfare, etc.), la date de début d’activité, s’il est encore actif, le pays, le label, la façon dont est géré les droits d’auteur par l’artiste, Localise Music est aussi et surtout un outil pour favoriser l’émancipation des artistes face aux plateformes intermédiaires tel les Spotify, Dezzer et autres. En effet, il s’agit d’inciter non seulement les artistes d’avoir un échange direct avec le public mais surtout d’inviter le public d’aller sur les sites des artistes pour y écouter ou télécharger la musique des artistes sur leur sites web directement. Il appartient évidement aux artistes de choisir s’ils veulent proposer leur musique en téléchargement gratuit ou payant. Toutefois Music Park défendant un meilleur accès à la culture pour le public et s’inscrivant dans une approche renouvelé du modèle économique des artistes, Music Park préconise le téléchargement gratuit. Ce qui ne veut pas dire que l’artiste ne doit pas proposer soit la vente d’album, physique ou virtuel, ou bien encore la possibilité pour le public de participer à un financement participatif ou tout simplement de faire un don ou même encore d’acheter un produit dérivé, tee-shirt, casquette, etc.…

L’informatique et internet porte une promesse pour les artistes musiciens, celle de l’autonomie, de l’indépendance et de l’émancipation, or il s’avère que si les intermédiaires d’hier ont largement perdu du terrain, l’avènement des nouveaux intermédiaires n’honore pas cette promesse. D’autant plus que comme avant les intermédiaires profitent largement des artistes. Il suffit de lire cette article « L’impressionnant salaire moyen des employés de Spotify » de Thomas Romanacce publié le l3.05.2019 sur le site https://www.capital.fr que l’on peut trouver à cette adresse https://www.capital.fr/entreprises-marches/limpressionnant-salaire-moyen-des-employes-de-spotify-1338094, pour comprendre que c’est bien la masse des artistes dont un grand nombre ne perçoivent rien ou des revenus assez bas comme on peut le lire à droite à gauche, par exemple dans cet article « Voici comment Spotify rémunère les artistes » de Cecile Gladel publié le 30.10.2019 sur le site https://ici.radio-canada.ca que l’on peut trouver à cette adresse https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1368391/paiements-droits-spotify-apple-music-pierre-lapointe ou dans celui-ci « Un musicien indépendant révèle ses revenus sur les différentes plateformes de streaming » de Corentin Durand publié le 08.12.2016 sur le site https://www.numerama.com/ que l’on peut trouver à cette adresse https://www.numerama.com/business/215311-un-musicien-independant-revele-ses-revenus-sur-les-differentes-plateformes-de-streaming.html, pour comprendre que le chemin de la libération pour les artistes n’est pas du coté des plateformes de streaming.

L’annuaire Localise Music est et restera gratuit, il n’y aura pas de surprise, il ne s’agit pas de d’abord proposer une service gratuit puis quand le site devient incontournable de rendre le service payant (alors que cela n’était pas prévu et prévenu), comme l’ont pratiqué certains sites web (j’ai des noms mais je ne citerais personne !). C’est pourquoi, il n’y a pas possibilité d’héberger de la musique ou de créer une page élaborée sur le site, ce n’est pas le rôle de Localise Music. Peut être un jour nous appellerons les utilisateurs à participer en faisant un don pour les frais d’hébergement, mais cela restera très ténu, et si nécessaire nous supprimerons la possibilité d’intégrer une image pour chaque référencement d’artiste car techniquement c’est ce qui coûtera le plus en matière d’hébergement. Le plus important c’est le nom de l’artiste, le style, l’adresse du site de l’artiste. Néanmoins un site ne se crée pas tout seul, vous pouvez donc considérer que tout soutient pour cette initiative Localise Music et/ou pour Music Park sera appréciable, que ça soit un soutient par la communication ou par un don pécuniaire. Tout don ne servira pas à financer un salaire pour la personne qui travail sur le site mais permettra à l’association d’envisager de se développer.

 

Un dernier point à défendre ici, c’est l’idée que tout site d’artiste qui est référencé sur le site est au même niveau de promotion, il n’y aura pas de vote ou de nombre de vue ou bien encore de commentaire. Vous faites du rock et vous vous retrouver au même niveau entre ACDC et Led Zeeplin, c’est fun ! Non ? Et surtout le visiteur ne sera pas incité à vous zapper parce que personne n’a voté pour vous. Il ira se faire une idée par lui-même en écoutant votre musique et rien d’autre !

Précisons aussi que contrairement à Music Park qui s’adresse exclusivement aux artistes qui n’adhèrent pas à une société de gestion de droit d’auteur, Localise Music est ouvert à tout artiste possédant une site web.

 

Localise Music est sans doute un des services les plus pertinents pour l’émancipation des artistes, alors nous comptons sur vous, (artiste et public), pour l’utiliser et le promouvoir !

 

 

1/ À ce propos si vous l’envie vous porte, nous serions très heureux d’avoir votre aide concernant les traductions dans une ou des langues de votre choix. Contactez-nous et dites-nous dans quelle langue vous souhaitez traduire le site, il s’agit bien évidement de traduire l’interface du site, (interface qui comprend la partie utilisateur non connecté mais aussi la partie utilisateur connecté), l’artiste ou la personne référençant un artiste prenant à sa charge, si elle le désire, la traduction de la page de l’artiste.

Dernière modification

Lundi 21 septembre 2020 - 19:35
Français

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Le code langue du commentaire.

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.