Alors que l'on a l'habitude de souvent entendre la "petite musique" sur l'aspect si "respectable" des droits voisins avec comme dénomination cet intitulé de "rémunération équitable", surtout à notre époque où le mot équitable se cuisine à toutes les sauces, la Cour de Justice Européenne tentant de régler un conflit entre deux sociétés de gestion de droits d'auteur irlandaises, l'une en faveur des artistes-interprètes et l'autre en faveur des producteurs, provoque un effet de souffle sur l'ensemble des sociétés de gestion des droits voisins en Europe.